Les crues

Quelles crues sur le bassin de la Dordogne ?

Le bassin de la Dordogne est soumis à des risques d’inondation de caractères divers : torrentiel sur les petits cours en têtes de bassin, fluviales dans les grandes vallées et marine quand on se rapproche de l’estuaire girondin. La nature des inondations est donc différente suivant les contextes géographiques naturels mais aussi suivant d’autres paramètres dus à notre mode de gestion, tels que l’aménagement du territoire avec le maintien ou la disparition de zones d’expansion des crues ou encore les modalités de gestion des grands barrages hydroélectriques qui peuvent influer sur les petites crues de la Dordogne par leur capacité de stockage d’eau.

Quelles conséquences ?

Le risque d’inondation est plus ou moins important, localement selon la nature des crues mais aussi, en fonction des enjeux en présence. Sept grandes zones à enjeu ont été identifiées dans le Plan d’Actions de Prévention des Inondation (PAPI) du bassin Dordogne : la confluence entre la Vézère et la Corrèze avec notamment les agglomérations de Tulle, Brive et Terrasson (crues rapides et importantes) la confluence entre la Cère et la Jordane à Aurillac et Arpajon (crues rapides) le secteur de la Dordogne Lotoise avec Saint Céré, Souillac et Bretenoux, (crues relativement lente de la Dordogne mais crues rapides des petits affluents) la partie aval de la Dordogne avec Bergerac et Castillon-la-Bataille (crues relativement lentes) l'Isle autour de Périgueux (crues relativement lentes) la Dronne aval et l'Isle aval avec Sablons (crues relativement lentes) le domaine fluvio-estuarien, avec Ambès, Izon et Libourne (crues relativement lentes de la Dordogne mais risque de submersions marines violentes) Au total en 2012, ce sont 180 000 personnes et 140 000 emplois qui sont potentiellement en zone inondable et pour lesquels des actions de prévention sont engagés dans le cadre du PAPI porté par EPIDOR (pose de repères de crue, communication, maintien d’une mémoire du risque, PPRI, Plans Communaux de Sauvegarde…).

Les éléments disponibles sur la page « crues »

L’alerte des crues constitue quant à elle un domaine de compétence et de responsabilité de l’Etat. Le site d’information sur les débits renvoie donc vers un autre service web « Crudor », développé et géré par les services de l’Etat. Ce site Crudor offre notamment des cartes interactives de vigilance ainsi qu’un service d’abonnement SMS permettant d’être averti des situations de crues à partir d’un certain nombre de station du bassin.